Carrefour propose des formations e-learning individualisées à ses salariés

Afin de résoudre les problématiques de déplacement et de disponibilité inhérentes à la formation en présentiel, le Groupe Carrefour s'est engagé dans la voie de l'e-learning avec la solution MEDIAplus eLearning des Editions ENI. Il forme ses salariés à la bureautique en mode e-learning dans le cadre du plan de formation continue ou du DIF (Droit Individuel à la Formation). Le Groupe Carrefour nous livre ici son retour d'expérience.

Deuxième distributeur mondial et premier distributeur européen, le groupe Carrefour comprend aujourd'hui 9 500 magasins exploités en propre ou en franchise et compte plus de 471 000 salariés dans le monde.
En France, l'ensemble des magasins intégrés du Groupe Carrefour est concerné par le dispositif de formation e-learning à la bureautique mis en place avec la solution MEDIAplus eLearning des Editions ENI. Ce dispositif est intégré au plan de formation continue et est disponible dans le cadre du DIF.

« Nous avons décidé d'évoluer du présentiel vers l'e-learning car nous souhaitions pouvoir offrir la même qualité de formation à l'ensemble de nos collaborateurs qu'ils se trouvent au siège social ou en magasin. De plus, l'enjeu était de répondre à de fortes problématiques de déplacement et de disponibilité, car pour un magasin, il n'est jamais facile d'envoyer un salarié en formation pendant plusieurs jours » explique le Responsable du projet au sein de la Direction Formation et Pédagogie de Carrefour.

À l'issue d'un appel d'offres, Carrefour a retenu la solution MEDIAplus eLearning des Editions ENI. « Nous avons décidé d'offrir à nos collaborateurs différents types de formations sur l'ensemble des logiciels bureautique. Nous avons d'ailleurs affiné notre proposition en offrant des formations métiers (chefs de produits, assistantes de Direction) ou des formations thématiques (gestion des objets, mise en page, construire une présentation...). Les collaborateurs étant très demandeurs de formations ciblées et opérationnelles, la solution ENI nous a semblé être la plus adéquate. En effet, la solution MEDIAplus eLearning des Editions ENI présente une particularité unique, à savoir un apprentissage en environnement réel avec une analyse immédiate des résultats. C'est vraiment un plus pour l'apprenant » détaille t-il.
Le collaborateur peut d'ailleurs s'auto évaluer afin de connaître son niveau avant de choisir sa formation, le tout étant accessible via l'Intranet. Les formations se font, soit via une salle équipée d'ordinateurs (salle e-learning en magasin), soit via les postes de travail. Carrefour fonctionne par campagne de 8 semaines, c'est-à-dire que le stagiaire a 8 semaines pour réaliser sa formation. Au-delà, la formation n'est plus prise en compte dans le déclaratif formation, néanmoins l'accès à la formation et aux ressources MEDIAplus eLearning est disponible toute l'année. Les formations e-learning font partie intégrante du plan de formation continue de Carrefour France. Les besoins en formation sont détectés lors de l'entretien annuel et l'inscription se fait en accord avec la hiérarchie. Bien entendu, le volet communication et promotion des formations est important dans la réussite d'un projet e-learning. Carrefour s'appuie sur l'ensemble des équipes RH et formation pour relayer l'information auprès du management et des collaborateurs. « Afin de promouvoir les formations bureautiques, nous avons beaucoup insisté sur le côté innovant, le côté opérationnel et la facilité d'accès aux évaluations et formations e-learning en magasin » précise le Responsable du projet.

De plus, Carrefour a mis en place un accompagnement tutoré pour éviter l'écueil d'un salarié qui se retrouverait seul devant son poste, sans suivi. « Nous avons édité un livret et une notice explicative sur « comment faire vivre le e-learning » que nous remettons à l'encadrement, pour bien insister sur l'importance de l'accompagnement » détaille-t-il.

Le Responsable Formation de chaque magasin suit les états de connexion de chaque stagiaire et analyse les résultats, pour assurer le suivi des formations. Un suivi national étant également mis en place au siège par la Direction Formation et Pédagogie de Carrefour.
Ces formations e-learning sont en place depuis plusieurs années désormais et le bilan est très satisfaisant.

« Afin de parfaire le dispositif, nous y avons apporté des améliorations principalement concernant la construction des parcours, leur durée, et les points abordés, nous avons découpé certaines formations. » détaille t'il.
De plus, pour les personnes plutôt débutantes en informatique, Carrefour leur propose de suivre une formation MEDIAplus eLearning « À la découverte de Windows » et a mis en place une prise en mains de MEDIAplus eLearning.

Carrefour travaille actuellement sur l'élaboration de parcours spécifiques, voire certifiants pour professionaliser une population précise. « Nous souhaitons pouvoir répondre aux différents besoins de nos salariés avec à la fois des formations plutôt génériques (fonctions) et des formations plus pointues (métiers) » ajoute-t-il.
« Le principal facteur de succès reste pour moi l'accompagnement des apprenants ainsi que la fiabilité technique du dispositif » explique t'il. « Car c'est un point qui peut facilement décourager une personne si elle rencontre des problèmes de compatibilité de poste, de compatibilité de version du logiciel, etc... » détaille t-il. « Il est donc important d'impliquer le service informatique et la coordination des systèmes d'information et les pilotes informatiques magasin pour s'assurer que toutes les conditions techniques sont réunies » ajoute-t-il.

« Un autre écueil à éviter concerne la longueur des parcours qui doit être bien étudié pour chaque population. De plus, s'il n'y a pas un accompagnement approprié ou si la personne n'est pas très impliquée par sa formation, il peut y avoir de la déperdition avec des stagiaires qui ne vont pas jusqu'au bout de leur parcours de formation » précise-t-il. « Il vaut mieux faire plus de programmes courts, sur des sujets précis, qu'un seul programme très long. On obtient de meilleurs résultats » observe t-il.

Pour un avenir proche, Carrefour étudie la mise en place de parcours d'évaluation à effectuer avant la formation, afin d'établir des parcours de formation plus adaptés aux besoins et au niveau de chaque collaborateur. « Ce n'est pas toujours évident de choisir sa formation, certains vont avoir tendance à choisir un module d'un niveau un peu trop élevé par rapport à leurs compétences et cela risque de les décourager. À l'inverse, certains se sous estiment et choisissent une formation trop facile qui ne va rien leur apporter » détaille t'il.

« L'objectif est vraiment de se former sur ce dont on a besoin. Si on veut réellement augmenter l'impact des formations, il faut d'abord passer par une évaluation des besoins et du niveau du stagiaire » conclut-il.

Pour en savoir plus, contactez nous
Suivre @ENI_eLearning
Des milliers d'utilisateurs se forment chaque jour avec ENI